Petit guide pour semer et réussir la plantation de poivron

Petit guide pour semer et réussir la plantation de poivron

La culture du poivron est une expérience agréable. Et pour cause, il s’agit d’un légume à la fois très joli et très savoureux, dont la réussite est assurée sans difficulté, aussi bien dans un potager que sur un balcon ou sur un espace vert.

À condition de disposer d’un maximum de soleil. Dans cet article, nous verrons tout cela en détails.

Quelle est la meilleure période pour semer le poivron ?

Le poivron fait partie des plantes qui aiment le soleil et qui nécessitent beaucoup de chaleur pour pouvoir germer et se développer. On le sème donc à couvert, entre le mois de février et le mois d’avril. De préférence, il faut que le jardinier soit doté d’une serre de culture chauffée. Il existe cependant de nombreuses autres possibilités, mais le meilleur choix est d’opter pour une température idéale d’environ 24 °C, sans jamais baisser sous les 20 °C.

Le développement des plans nécessite généralement cinq mois, on peut ensuite les transplanter dans le potager sitôt que tout risque de gel est éloigné.

Peu importe la façon dont vous choisissez de semer vos graines de poivron, il est important de faire attention à la protection de vos jeunes plants, et surtout au feuillage : il faut savoir que les pucerons se nourrissent beaucoup de la sève du poivron.

Semer le poivron en godet

Pour semer le poivron en godet, il faut :

  • Choisir de préférence un terreau spécialement conçu pour les semis, à humidifier au préalable ;
  • Placer une graine de poivron à intervalles de 5 cm et à approximativement 0,5 cm au-dessous du sol ;
  • Couvrir le tout d’une mince couche de terreau et bien tasser ;
  • Arroser davantage les plants ;
  • Poser la plante à proximité d’une fenêtre ou à un emplacement correctement éclairé ;
  • Dès l’apparition des premières feuilles, procéder à un éclaircissage et retenir les plants ayant le plus de vigueur ;
  • En cas d’apparition de fleurs au printemps avant le repiquage, il faut les enlever.

Semer le poivron en pleine terre

Il est possible de semer les graines en pleine terre dans les régions situées dans le sud de la France à compter du mois de mai, à condition que la température le permette :

  • Aérer la terre et enlever toutes les pierres et les différentes racines des herbes nuisibles ;
  • Introduire du compost dans le puits de semis ;
  • Faire des creux d’approximativement 0,5 cm ;
  • Y déposer les graines de poivron ;
  • Couvrir par une fine couche de terreau de plantation ;
  • Effectuer un arrosage par faible quantité d’eau ;
  • Une fois les poivrons sortis, les séparer et veiller à laisser une distance d’environ 50 cm entre les plants.

Quand faire la récolte du poivron ?

Les poivrons sont récoltés à partir du cinquième ou sixième mois suivant le semis, soit de juin jusqu’en août pour un semis à couvert effectué en février / mars.

En revanche, si on patiente, on obtient une belle coloration des poivres. Il faut récolter ce qui reste avant que les premiers gels n’arrivent.

Les poivrons ne cessent de mûrir, même une fois récoltés, et leur coloration varie encore pendant plusieurs jours.

Entretenir le poivron

Pour un développement optimal de vos plants, il suffit :

  • De bien l’arroser, en particulier si le climat est sec et très chaud ;
  • Fertiliser lorsque les poivrons sont en cours de formation ;
  • Réaliser la récolte une fois que les fruits atteignent la couleur souhaitée (vert, rouge ou jaune) ;
  • Privilégier les endroits ensoleillés.

La culture du poivron se combine bien avec celle de plusieurs variétés de légumes. En effet, la tomate, ainsi que l’aubergine relèvent toutes les deux de la même catégorie, à savoir les Solanacées, de même, le basilic convient également comme voisin.