Ce qu’il faut savoir pour semer le concombre

Ce qu’il faut savoir pour semer le concombre

Le jardinage, l’une des activités les plus appréciées par les grands ainsi que les petits. Cependant, avoir la main verte est un don, ne pas l’avoir, par contre, n’est pas une fatalité, puisqu’il vous est possible de vous exercer !

Vous pouvez vous exercer à avoir la main verte, comment ? en jardinant, ou bien en plantant, en semant. Et pourquoi pas commencer par semer le concombre ? Pour vous encourager, nous allons vous expliquer toute ce dont vous avez besoin de savoir pour semer le concombre.

Avec un article comme le nôtre, vous ne pouvez que réussir votre nouveau petit projet. Focus !

Pourquoi semer le concombre ?

Ce conseil ne vaut pas que pour le concombre, il vaut aussi pour tous les fruits et légumes que vous êtes en mesure de planter chez vous. Cultivez votre jardin, semez le plus de légumes et de fruit, pour vous assurer de manger BIO. Du reste, il est conseillé de semer du concombre dans votre jardin pour plusieurs raisons :

  • le concombre est l’un des rares légumes à disposer d’un large éventail de vitamines et de minéraux ;
  • avec une composition constituée de 96 % d’eau, c’est le meilleur aliment pour un bon transit intestinal ;
  • le concombre est aussi l’aliment le moins calorique dans la liste des légumes.

Quand semer le concombre ?

Dans la vie, il y a un moment pour tout, c’est d’ailleurs l’une des clés, pour réussir à planter ou à semer n’importe quoi. Pour le concombre, il n’y a pas une, mais plusieurs périodes favorables pour le semer, et qui sont les suivantes :

  • si vous avez opté pour une serre à 18-20°, la meilleure période pour semer le concombre est du début mars à la fin d’avril ;
  • pour semer de façon directe, il faut le faire entre fin avril et mi-mai ;
  • pour semer directement, et que vous habitez dans le sud, attendez fin mai pour le faire.

Ce qu’il faut savoir pour semer le concombre

Vous savez maintenant qu’il existe deux méthodes pour semer le concombre :

  • la première est le standard, qui consiste à le semer directement en terre ;
  • la seconde est l’utilisation des serres.

Dans les deux cas, il y a certaines consignes à respecter, car le concombre est une plante qui aime qu’on s’occupe d’elle. Parmi les consignes, en plus de la période adéquate pour semer, il faut connaitre les bonnes astuces, pour aider son concombre à pousser. Mais avoir également une idée, sur les bonnes et les mauvaises associations.

Comment aider son concombre à mieux pousser ?

Oui, il est possible d’aider son concombre à mieux pousser. Cela peut se faire en lui prodiguant certains soins, parmi lesquels nous pouvons citer les suivants :

  • le semer dans un endroit où il peut être exposé au soleil, car le concombre n’aime pas le froid ;
  • l’arroser soigneusement, régulièrement, mais sans le noyer dans l’eau, juste de quoi garder le sol humide ;
  • prévoir des branches et des files pour aider votre plante à grimper, lui permettant ainsi de s’épanouir ;
  • surveiller la présence d’insectes et de chenilles, de façon régulière, en occultant les feuilles de la plante.

Les meilleures associations pour le concombre

Pour finir notre article en beauté, pensez aux associations ; en effet, le concombre aime certaines plantes, et aime moins d’autres. De ce fait, vous pouvez associer votre concombre avec :

  • le basilic ;
  • le chou ;
  • la laitue ;
  • les oignons ;
  • ainsi que les pois.

Par ailleurs, si vous souhaitez semer du concombre, et le voir s’épanouir dans votre jardin, évitez de le mettre à côté de plantes telles que : le radis.

Pour récapituler, le concombre est une plante facile à semer. C’est pour cela, qu’il est recommandé aux débutants dans le jardinage, de commencer par semer le concombre. Une manière de se faire la main en douceur, tout en profitant du plaisir des activités vertes.