Comment et quand semer le potimarron ?

Comment et quand semer le potimarron ?

Le potimarron qui est également appelé, citrouille d’Hokkaido, courge chinoise, est l’élément phare de la saison. Qui ne rêverait pas de manger une soupe épicée chaude ou une tarte sucrée à la citrouille sur le canapé un soir d’automne ?

De plus, les potimarrons sont assez faciles à cultiver, sucrés ou salées, ils sont juste délicieux et succulents à manger. Sa chair délicieuse se marie très bien avec plusieurs épices, que ce soit le curcuma, le cumin ou même la cannelle ! Apprenez dans l’article qui suit, à semer, planter et entretenir les potimarrons. Focus !

À quelle période faut-il semer les potimarrons ?

Les potimarrons sont semés sur place pendant les mois de mai et de juin, à la période où le sol commence à se réchauffer. Pour ce qui est de la récolte, elle se fait environ quatre mois plus tard, donc durant le mois de septembre et d’octobre.

Généralement, les potimarrons reflètent une image d’automne et d’hiver. Mais en vrai, elles ne sont pas très rustiques et craignent même les éventuelles gelées. Par conséquent, l’installation de ces dernières doit être effectuée lorsque le risque de gel est passé.

Le semis à chaud est possible à partir d’avril, après environ trois semaines, les plantes doivent être repiquées. Cependant, les potimarrons sont très sensibles au climat froid. Cette option est en conséquence réservée aux régions qui sont dotées d’un climat assez stable et doux.

Comment faire pour semer les potimarrons ?

Les potimarrons préfèrent un sol qui soit fertile et bien drainé. Donc, il est impératif de traiter et d’amender le sol avec une fourche-bêche. Le compost peut être mélangé au sol avec un croc, sur une période de 12 à 15 jours avant le semis.

Si c’est un semis à chaud, il est conseillé de déposer le compost à l’intérieur des trous quand c’est l’heure de la repique des plants. Dans un premier lieu, commencez par aplanir la parcelle et identifier l’emplacement des futurs plants. Il est aussi recommandé de prévoir un espacement qui soit assez suffisant, c’est-à-dire :

  • 2 m au moins dans toutes les directions pour les variétés communes ;
  • 1,20 m dans tous les sens pour les variétés moins communes.

Les potimarrons sont semés dans trois poches de graines et qui sont posées à plat. Par la suite, 3 semaines après le semis, elles peuvent être éclaircies dans le but de ne garder que les pousses les plus fortes. De plus, les potimarrons ont besoin d’un emplacement qui soit ensoleillé.

Comme toutes les cucurbitacées, il peut parfaitement pousser avec du maïs et des haricots. Il apprécie aussi la proximité du chou. Cependant, il est conseillé d’éviter de cultiver le potimarron à proximité des pommes de terre.

Comment faire pour bien entretenir les potimarrons ?

Pensez à pincer légèrement les tiges dans le but de favoriser une bien meilleure production. Cet effet a un impact stimulant sur la plante, d’où un bon développement. Si votre potimarron a cinq feuilles par tige, vous devez retirer les trois tiges supérieures qui sont les deuxièmes à partir de la base de votre potimarron.

Lorsque les tiges restantes ont formé environ 10 nouvelles tiges, coupez tout ce qui dépasse le cinquième et laissez deux feuilles derrière le potimarron. Une fois que les plantes sont complètement développées, paillez dans le but de maintenir une humidité qui soit optimale. Ainsi empêcher la pourriture de contact avec le sol de se développer.

Le moment pour cueillir c’est lorsque les feuilles commencent à sécher et que le péricarpe devient un peu terne. Les potimarrons mûrissent pendant le mois de septembre, mais il est préférable d’attendre d’abord que les feuilles jaunissent.