Comment vous devez semer le persil ?

Comment vous devez semer le persil ?

Considéré comme un élément de guérison chez les romains, le persil prend aujourd’hui tout son sens dans nos recettes culinaires. En effet, en plus d’être bénéfique pour la santé, le persil donne un excellent goût à nos plats. Cela dit, si le persil est omniprésent dans votre cuisine, il est préférable que vous le cultivez chez vous. Si vous n’avez pas la main verte, ne vous inquiétez pas, nous allons vous lister les différentes étapes de semence du persil. Comment bien semer le persil ? Quelle est la meilleure période pour semer le persil et comment l’entretenir ?

Comment bien semer le persil ?

Le persil est une herbe aromatique très appréciée dans la cuisine. On l’utilise pour donner plus de goût aux salades ou aux différents plats. Très utilisé par les pays méditerranéens, le persil est très facile à semer et ne demande pas une grande expertise. En effet, chaque personne est capable de semer les graines de persil dans sa maison étant donné qu’elles peuvent pousser quelque soit l’espace de votre semence. Tout ce que vous avez à faire c’est de bien suivre les étapes indispensables qui interviennent dans le semis du persil. Parmi ces étapes on trouve :

  • La préparation des graines ;
  • La préparation de la terre ;
  • La pose des graines ;
  • L’entretien régulier.

La préparation des graines

Pour que vous puissiez profiter d’une levée rapide, nous vous recommandons de tremper vos graines dans un verre d’eau et de les laisser dedans une nuit entière. Le lendemain, prenez un mouchoir ou un papier propre et essuyez les graines une à une avant de les poser dans la terre.

La préparation de la terre

La terre où vous allez déposer vos graines de persil doit être bien préparée. Et par « bien préparée » on veut dire humide. En effet, plus la terre contient suffisamment d’eau plus vous êtes sûr de réussir votre semence. Petite remarque : l’endroit où vous allez cultiver votre persil ne doit pas être très exposé au soleil car le persil est très sensible à la chaleur.

Poser les graines

La pose des graines ne se fait pas aléatoirement, en effet, prenez les graines une par une et plantez chacune d’elles en respectant une distance de 25 cm. Cela dit, il faut savoir que les graines doivent être déposées à la surface, surtout ne pas les enfoncer dans la terre.

L’entretien régulier

L’entretien lors de la phase de semence consiste à arroser régulièrement les espaces où vous avez plantés vos graines de persil. Veillez surtout à ce que la terre ne sèche pas, plus particulièrement durant la période estivale.

Quelle est la meilleure période pour semer le persil et comment l’entretenir ?

C’est la question que se posent la plupart des gens. En fait, la meilleure période pour le semis du persil débute au mois d’avril et se termine au mois d’août. Généralement, il faut compter 3 mois après le semis pour que vous puissiez commencer à cultiver le persil. Par ailleurs, étant donné que le persil est très sensible, vous devez constamment assurer son maintien. Par exemple, si vous apercevez des feuilles jaunâtres, il est impératif que vous les enleviez sinon vous risquez de perdre votre persil. Deuxième chose, sachez que les escargots et les limaces sont les ennemis numéro un du persil. Ceci dit, il faut veiller à ce qu’ils ne soient pas en contact avec les tiges de vos plantes.

En ce qui concerne la culture du persil, vous pouvez la faire quand vous le souhaitez à condition de ne pas arracher les racines sinon il ne pourra plus repousser. L’hiver peut également détruire votre culture. Donc la meilleure chose à faire c’est de protéger votre persil contre le gel surtout si vous habitez dans une région froide.