entretien gazon

Quel gazon choisir pour son extérieur ?

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, il est évident qu’entretenir son gazon et obtenir une belle pelouse agréable n’est pas toujours simple. De plus, selon le résultat souhaité et l’utilisation que vous en aurez, il faudra sélectionner des espèces et variétés différentes ! Que ce soit pour y marcher pieds nus, y faire du sport ou planter des fleurs, la mise en place d’un jardin n’est pas la même. Depuis le choix du gazon, en passant par l’aspect esthétique et les conditions climatiques adaptées, je vous dis tout sur la préparation du sol !

Les différentes variétés parmi lesquelles choisir : semer ne s’improvise pas !

Le Ray Grass anglais

C’est l’une des variétés de pelouse les plus choisies pour un gazon résistant d’ornement. La plupart des mélanges vendus dans le commerce comprennent cette espèce de graminées, qui s’adapte parfaitement aux terres humides, lourdes et riches. Le Ray-Grass est à semer au printemps et la levée se fait en dix jours, ce qui en fait l’une des variétés les plus rapides à pousser. Il est aussi utilisé pour regarnir des trous et avoir un rendu naturel dense.

Le Pâturin des près

Il s’agit d’une variété fourragère fine, de couleur vert foncé. Si vous rêvez d’une pelouse douce au contact des pieds, c’est le mélange parfait. Par contre l’entretien doit être rigoureux et régulier. Cette variété de pelouse ne supporte pas les piétinements incessants et les courses-poursuites des enfants. Cette pelouse conviendra pour de l’ornement, mais pas pour vos séances sportives…

Les agrostides

L’agrostide est un mélange de graminées qui donnera également une couleur verte éclatante, très esthétique. Sa pousse est lente, ce qui permet de ralentir la fréquence des tontes. Cette espèce de graminée fourragère est appréciée pour les terrains de golf ! Son aspect épais et doux en fait un sol agréable pour les amateurs de balades pieds nus.

Les fétuques

Ce mélange se montre plutôt résistant face aux sécheresses modérées, c’est donc une variété adaptée pour les régions du sud. Il faudra cependant noter que la pousse est très lente, et que le rendu est plus rustique. La patience sera requise si vous sélectionnez ce type de graminées.

Savoir entretenir son gazon

Tonte

Si la tonte permet de conserver un aspect esthétique à votre jardin, elle aide également à ralentir la prolifération des mauvaises herbes. En effet, une tonte régulière permet d’éviter la montée en graine des mauvaises herbes ! Il est recommandé de tondre votre pelouse à la sortie  de l’hiver, jusqu’aux premières gelées, soit de mars à octobre. Pour une pelouse d’ornement et vos jeux en plein air, une tonte tous les 10 jours sera suffisante.

Par contre, si vous recherchez un rendu plus net et plus propre, il faudra augmenter la fréquence. Comptez une tonte par semaine au printemps et à l’automne et une tonte toutes les 2 semaines en plein été. Attention aux périodes de fortes chaleurs, une tonte trop régulière risquerait d’engendrer des brunissements de terrain et un effet « brûlé ». Choisissez une tondeuse à gazon de qualité, et adaptée à votre terrain, surtout en cas de pente ou de configuration particulière. Il peut également être judicieux de procéder à une tonte en plusieurs fois pour éviter un arrachement « sauvage ».

Fertilisation

Le recours à des engrais permet bien entendu de nourrir la pelouse en éléments nutritifs, l’aidant ainsi à pousser plus vite et résister aux aléas des températures. La fertilisation par des intrants naturels ou chimiques doit avoir lieu sur un sol humide, pour maximiser l’absorption par les plantes. Idéalement, privilégiez une fertilisation après un désherbage ou un éclaircissement des sols, afin d’améliorer la pénétration des engrais.

Nous vous recommandons d’opter pour des produits à libération lente, efficaces au long terme. Ils sont souvent plus concentrés en azote, phosphore et potassium, qui sont les éléments les plus importants. Veillez à bien arroser après toute fertilisation, et à bien suivre les recommandations en termes de dosage, sous peine de tuer votre pelouse.

Mauvaises herbes

Le désherbage est sûrement la partie la moins agréable du jardinage, mais absolument indispensable. Les mauvaises herbes empêchent la plante de pousser en pompant une partie des éléments nutritifs du sol ainsi que l’eau apportée par l’arrosage. Puisqu’elles se sont adaptées à vos sols et aux conditions climatiques, elles sont particulièrement tenaces et résistantes.

Plusieurs techniques existent, qu’elles soient manuelles ou chimiques. L’arrachement des mauvaises herbes reste le moyen le plus efficace et naturel, mais il peut s’avérer que certaines se montrent trop invasives. Dans ce cas, il faudra peut-être opter pour un herbicide générique, ou bien ciblé pour certaines herbes. Les mauvaises herbes les plus fréquentes sont le chiendent, le chardon et les liserons. Aidez-vous d’une petite pioche pour parvenir à retirer la racine des envahisseurs.

Regarnissage

Si vous avez besoin de réhabiliter l’aspect de votre pelouse, qui peut présenter des trous et des traces de sécheresse ou de piétinement, les graminées Ray-Grass seront tout à fait adaptés. La pousse est rapide, et aucune préparation du gazon n’est nécessaire. La pousse rapide de cette espèce permet de garnir rapidement des zones asséchées ou dénuées de gazon.

En outre, l’entretien reste minime après les semences, qui doivent toujours avoir lieu entre mars et octobre. Vous pouvez également opter pour un gazon naturel en rouleau ou en carrés, ce qui rend la pose de pelouse très facile. Pour ce qui est des gazons entièrement synthétiques, ils peuvent être une solution adaptée.

Vous avez désormais les conseils nécessaires pour avoir une pelouse parfaite, toute l’année. A condition bien sûr de vous tenir à un entretien régulier et quelques précautions de base. Si toutefois vous ne souhaitiez pas du tout vous préoccuper de l’aspect de votre pelouse et n’avez pas de temps à consacrer, il est tout à fait possible d’appeler un expert en entretien de gazon tel que France Gazon.